Vendredi 24 septembre 2021 | 1 visiteur(s) & 0 utilisateur(s)
logo

Una Ballada Triste de Trompeta

Par guinch
Dernière modification : 05.12.2011, 17h38
Nombre de messages : 1
guinch : Lundi 5 décembre 2011, 17h24

Guillaume

Édité le 05.12.2011,
17h38 par guinch


BALLADA TRISTE DE TROMPETA




Sorti en DVD ("the last circus" en version anglophone), le dernier film en date d'Alejandro de la Iglesia est une pierre de plus à la cinématographie impeccable du réalisateur.

Mêlant humour déjanté, critique sociale et un style inimitable ; le film aborde une partie importante de l'identité espagnole, montrant combien la guerre civile et le régime totalitaire de Franco ont modelé plusieurs générations.

Parmi les choses remarquables: le ton des dialogues qui établissent tant les personnages dans leur humanité, que les idées souvent cinglantes débarquant aux moments les plus inattendus. Une attention particulière pour le générique fabuleux et les montages d'une terrible efficacité (le doux-amer des "25 années de paix" avec sa petite mélodie d'ascenseur est une gentille claque dans la gueule).

Habiller un film dur sur la nature humaine (victimes et bourreaux) dans des habits aussi baroques et colorés (le cirque) et le faire danser de façon aussi absurde qu'amusante est vraiment habile ; c'est le principe même du rôle de clown appliqué au média dans son ensemble.

Alex de la Iglesia a commencé de façon forte avec "Accion Mutante" et "El dia de la Bestia" puis évolué vers une critique sociale sans le fard du fantastique "800 balas" ; son style s'améliore et "Balada Triste de Trompeta" est un parfait exemple de rhétorique maîtrisée: une oeuvre où art, divertissement et message se fondent de façon homogène.

Bref, à voir absolument.

EDITION: Pour ceux qui ne seraient pas familiers avec la cinématographie du réalisateur, je préfère avertir qu'il utilise la violence graphique afin de créer des moments "choc" ; rien de bien terrible, juste l'influence du genre horreur.
Han:"Comment on s'en sort?"
Luke:"Comme d'habitude."
Han:"Si mal que ça?!"

- Return of the Jedi
Motorisé par R3.3.3 Tali