logo
Accueil liste Commenter

Galeo Katsu 4ème Entrée

"Si vous n'êtes plus un Jedi, alors il faut bien être autre chose, pas vrai?"

Ce sont les mots exacts de mon sauveur ; et si vous vous souvenez de ce que j'ai dit sur le caractère aléatoire dans la variété des formes de vie, eh bien disons que la nature de cette personne ne vous surprendra que moyennement.

Lorsque je suis revenu au quartier général de la septième armée, il venait d'être frappé durement par des bombardiers impériaux ; mon second, le colonel Celess Vash'or était mort, et nous reculions à chaque minute un peu plus.

Mener un combat que vous êtes sûr de perdre n'est d'aucune utilité ; à ce moment précis, notre intérêt était de lâcher du leste, laisser les forces impériales s'étendre, se diluer jusqu'à tirer à l'extrême sur leurs propres lignes de ravitaillement.

Les soldats n'étaient pas qu'un peu soulagés de gagner du répit ; c'était une stratégie provisoire mais la meilleure possible pour faire face à la gravité de la situation.

Se replier.

Je ne pouvais pas demander plus à mes hommes, j'avais perdu toute leur confiance.

Mais la Force ne m'avait pas abandonné, elle ; mon intuition, me disait que l'astroport était notre voie de sortie, et ce malgré son inutilité au cours des mois précédents.

Les secours étaient en route.

Le désespoir des défenseurs de la République était tel, que n'importe quelle destination loin des combats les aurait satisfait ; tout le matériel lourd a été saboté, et nous avons entrepris une longue marche forcée vers la ville.

Les bombardiers impériaux sont revenus nous harceler, même en quittant la route assez vite, un raid aérien sur une colonne est toujours dévastateur.

C'est là qu'il est apparu.

Arrivant dans le soleil, moteurs ioniques à plein régime, le vaisseau venu de nulle part a abattu les bombardiers et couvert notre retraite... C'était le plus beau vaisseau que nous ayons vu de toute notre vie, un oiseau d'or majestueux et hurlant.

Nous avons retrouvé ce vaisseau et des transports de la République à l'astroport, nous avons appris comment la contrebandière Hylo Visz et ses associés avaient forcé le blocus mandalorien.

Eshan n'en était pas moins perdue pour la République, mais nous allions pouvoir évacuer les survivants avant l'arrivée des impériaux.

Nous étions nombreux à vouloir remercier le capitaine du vaisseau inconnu, mais c'était à moi de le faire ; le capitaine du SS Hallali était un personnage haut en couleur, un zeltron intrépide du nom de Whitey Barr. Le capitaine Whitey Barr était un irréductible optimiste, exactement le genre d'influence positive dont nous avions besoin au coeur de ces heures des plus sombres.

La sagesse peut être trouvée partout, j'ai partagé une bouteille avec le capitaine Barr, un confesseur qui en valait un autre ; après l'avoir remercié pour avoir sauvé la vie de mes hommes, je lui ai demandé de me conduire sur Coruscant, pour me présenter au conseil... Ainsi que les raisons pour lesquelles je devais le faire.

Et c'est là qu'il m'a asséné sa phrase: "Si vous n'êtes plus un Jedi, alors il faut bien être autre chose, pas vrai?"

Et il avait raison, qu'allai-je faire après tout ça?

Whitey Barr était un aventurier, un peu commerçant indépendant, explorateur... Et ce type improbable avait découvert qu'il pouvait faire quelque chose d'une nature supérieure en sauvant des vies, mais il ne pouvait simplement pas continuer à le faire gratuitement.

Alors j'ai trouvé ce que j'allais faire, j'allais l'aider lui et tous les gens de bonne volonté à sauver la République.

Nous sommes partis pour Coruscant, un voyage à bord de l'Hallali qui ne s'est jamais vraiment terminé.
Page vue 259 fois, créée le 04.02.2012 11h02 par guinch et modifiée le 05.02.2012 12h57 par guinch (#3)
Motorisé par R3.3.3 Tali