logo
Accueil liste Commenter

Galeo Katsu 1ère Entrée

Mon échec sur la voie du Jedi peut être retracé à un moment précis de mon histoire, je m'en souviens aujourd'hui encore de façon intense, la douleur s'est atténuée mais la cicatrice perdure.

J'étais chirugien en chef à l'hôpital naval Carth Onassi, la plateforme centrale du réseau médical militaire de la République ; la lettre, puisqu'elle avait choisi de ne pas m'envoyer un holo-enregistrement, m'est arrivée un peu avant la nouvelle de la destruction de notre garnison de Bothawui.

Le fait de ne pas avoir à contempler encore et encore une reproduction de l'apparence et de la voix de Visha ont été une bénédiction, et je sais que le dois à son attention du détail, Visha était un Jedi... Comment ai-je réussi à la former malgré mes propres failles, je ne saurai le dire.

Réaliste, sereine... Ses mots n'ont pas besoin d'intermédiaire, aussi je vous les livre.


Maître Katsu,

Cela fait bientôt une semaine que je suis arrivée sur Bothawui avec le contingent de maître Allusis, c'est une belle planète même si les ouvrages défensifs laissent présager de la dévastation qui s'abattra bientôt sur elle.

Les bothans se font discrets, quoi qu'actifs dans nos préparatifs à la défense de leur monde.

Je vous écris pour vous remercier.

Je réalise aujourd'hui pleinement combien votre formation m'est précieuse, vous avez parfois été dur avec moi, mais toutes ces épreuves ont payé et je suis parfaitement prête à ce qui va venir.

Vous m'avez dit que l'issue est la même pour toute forme de vie organique ne pratiquant pas la régénération cellulaire, nous ferons tous un avec la Force. Je n'ai plus peur.

Je ne voudrais pas vous décevoir en me laissant aller à un sentimentalisme qui ne sied pas aux jedi, mais il n'y a nul mal à dire la vérité ; vous êtes ce qui s'est le plus rapproché d'une figure paternelle pour moi, et bien que mon apprentissage à vos côtés soit terminé, vous aurez toujours une place spéciale dans mes pensées, mon maître.

La stratégie de maître Allusis est digne d'éloges, nous faisons comme doivent faire les jedi: au mieux avec les ressources que nous offre la Force.

Le mouvement efficace, atteindre le but fixé de façon optimale et harmonieuse, chacun de mes geste tend vers l'accomplissement de la volonté de la Force. Vos mots exactement, devenus réalité.

Il n'y a rien à dire de plus. Que la Force soit avec vous, à jamais.

Visha Luz, chevalier jedi.



J'ai envié la sérénité de mon disciple face à sa mort imminente, et j'ai compris que mon propre apprentissage n'était pas achevé, cette nouvelle épreuve m'a trouvée arrogant et satisfait, j'ai échoué en tant que maître à laisser partir mon disciple.

Mais mon échec ne s'arrête pas aux sentiments qui m'ont saisi à la lecture de cette lettre, j'ai nié leur importance et plongé dans ma tâche présente pour ignorer le reste de la galaxie.

Le poison m'a rongé, a fragilisé mes défenses, et lorsque la nouvelle de la chute de Bothawui m'a frappé, des failles sont apparues dans mon être... Des failles que le côté obscur n'a pas tardé à remplir.

J'ai cessé d'être un guérisseur, de lutter contre la souffrance et la mort pour les infliger à mon tour.

La suite, vous sera contée à travers d'autres yeux, sûrement plus objectifs que mes propres souvenirs.

Page vue 244 fois, créée le 04.02.2012 07h25 par guinch et modifiée le 04.02.2012 11h03 par guinch (#2)
Motorisé par R3.3.3 Tali